Célébration d’un partenariat : More and Better Midwives in Rural Tanzania

Le projet More and Better Midwives in Rural Tanzania (MBM-RTz) a été officiellement lancé à l’automne 2017 au Bukumbi College, à Mwanza. Aujourd’hui, en Tanzanie, il n’y a pas assez de travailleurs de la santé pour répondre aux besoins de la population. Comme au Canada, il est particulièrement difficile d’en recruter dans les régions rurales. L’objectif du projet quinquennal MBM-RTz est d’augmenter le nombre et le niveau de compétence de sages-femmes en milieu rural et le nombre de naissances assistées d’un professionel qualifié pour ainsi diminuer les taux de mortalité maternelle et infantile dans les régions rurales de la Tanzanie. Le projet se concentre sur les zones du lac et de l’ouest de la Tanzanie, une région éloignée située au nord-est du pays, près du lac Victoria.

« en Tanzanie, moins de 50 % des naissances ont lieu dans des établissements de soins de santé ou avec l’aide d’un professionel qualifié »

De nombreuses femmes dans les régions rurales font face à des obstacles pour accéder aux soins reproductifs en Tanzanie. À ces endroits, moins de 50 % des naissances ont lieu dans des établissements de soins de santé ou avec l’aide d’un professionel qualifié. Le projet MBM-RTz encourage les élèves du secondaire des zones du lac et de l’ouest à envisager une carrière comme sage-femme, leur offre des bourses pour qu’ils fréquentent l’école de pratique sage-femme, apporte des améliorations physiques aux centres de santé où les étudiants feront leurs stages et fournit une supervision et un mentorat plus poussés aux étudiants et aux sages-femmes nouvellement déployées. Il offre également de la formation aux sages-femmes en exercice dans la région pour qu’elles perfectionnent leurs compétences.

Financé par Affaires mondiales Canada, le projet est un partenariat dirigé par l’organisme non gouvernemental américain voué aux soins de santé Jhpiego, accompagné dans la mise en oeuvre par l’ACSF et l’AMREF (Association pour la médecine et la recherche en Afrique). Jhpiego travaille depuis longtemps dans le domaine des soins de santé en Afrique de l’Est et possède de nombreux bureaux en Tanzanie, où il entretient de fermes relations. Le partenariat avec cet organisme est une merveilleuse occasion d’échanger des ressources et des connaissances.

Bien qu’il s’agisse de la première collaboration de l’ACSF avec Jhpiego, ce projet est le troisième en cours avec la Tanzania Midwives Association (TAMA). Depuis 2011, nous travaillons sur le partage de compétences et le renforcement des associations par l’entremise de notre jumelage avec la TAMA, et nos deux organisations ont tiré profit de cette relation enrichissante.

L’ACSF et la TAMA travaillent actuellement sur les activités suivantes dans le cadre du projet : formation des sages-femmes sur les soins de maternité respectueux, formation des sages-femmes sur le mentorat en leur donnant les ressources nécessaires pour réaliser des activités de mentorat et élaboration de documents pour promouvoir la pratique sage-femme auprès des élèves des écoles secondaires. Le projet MBM-RTz a débuté en 2016 et se poursuivra jusqu’en 2021.

Le lancement du projet a donné l’occasion au personnel de l’ACSF et de Jhpiego de se rencontrer en personne pour la première fois. Cet événement festif fut ponctué de discours, de chansons et de danses, dont une chorégraphie mémorable se terminant par la simulation d’un accouchement par un interprète. Le « bébé » ainsi né (un mannequin d’entraînement à la réanimation) a été présenté sous de vifs applaudissements au Dr Faustin Ndugulile, sous-ministre de la Santé et du Bien-être social.