Nouvelles du NACM

Membre de NACM choisi pour programme de leadership international

Toutes nos félicitations à la membre du NACM et nouvelle sage-femme, Emily Chartrand-Hudson, qui fait partie des 300 personnes choisies parmi 3000 jeunes femmes leaders provenant du monde entier pour participer au programme Young Leader de Women Deliver. Les participantes ont été sélectionnées pour leur potentiel de laisser une empreinte durable dans la vie de filles et de femmes. Emily accueille cette nomination avec honneur et humilité, et elle a hâte de rencontrer la cohorte de jeunes gens talentueux qui travaillent à l’avancement de la santé, du bien-être et de l’équité des femmes. « Je pense que le programme enrichira beaucoup mes compétences à titre de sage-femme autochtone et de militante pour la santé des femmes », dit-elle. Le programme Young Leader donne aux jeunes militants des occasions de bâtir et de renforcer leurs capacités et compétences en matière de défense des intérêts.

Prix Iewirokwas Cape pour les héroines sages-femmes de 2018

Les membres du NACM Kerry Bebee et Melida Jimenez sont les lauréates du prix Iewirokwas Cape pour les héroïnes sages-femmes de 2018. Kerry et Melida sont des sages-femmes humbles et dévouées dont l’engagement enrichit leurs communautés culturelles. Les deux sages-femmes honorées annuellement se voient remettre une magnifique cape fabriquée par un artiste. En guise d’hommage permanent, le nom des lauréates et l’année d’obtention du prix sont cousus sur les capes, qui sont passées aux héroïnes suivantes d’une année à l’autre.

Congrès des Anishinabek sur la santé : nomination d’une membre du NACM à titre d’héroïne de la communauté

Carol Couchie s’est vue remettre un prix Héros de la communauté en matière de santé (Community Heroes in Health) décerné par le congrès des Anishinabek sur la santé, tenu à Sault-Sainte-Marie. Le prix souligne les personnes qui travaillent à renforcer les capacités dans les territoires des Premières Nations en habilitant les résidents à être plus actifs et en santé, et à améliorer le bien-être global de la communauté. Carol a été reconnue pour sa contribution à l’avancement de la santé et du bien-être des femmes et des familles des Premières Nations dans de nombreuses communautés et pour son influence dans le développement de la pratique sage-femme autochtone.

Le NACM parcourt le pays

Les membres du Conseil national des sages-femmes autochtones (NACM) se sont affairés à promouvoir la pratique sage-femme autochtone dans le cadre du projet Bringing Birth Back, financé par Save the Children Canada, ainsi que dans le cadre de leur travail avec la Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits, Services aux Autochtones Canada. En décembre, Carol Couchie et Brenda Epoo se sont rencontrées à Kuujjuarapik, au Québec, pour y promouvoir la pratique sage-femme; en janvier, Carol s’est rendue seule dans la Nation Naskapi de Kawawachikamach, au Québec, à la frontière du Labrador, pour partager avec cette communauté les bienfaits des soins de sage-femme et les étapes devant être franchies pour ramener l’accouchement à cet endroit. Cheryllee Bourgeois et Alyssa Gagnon ont promu la pratique sage-femme en février auprès de la Nation Taykwa Tagamou, en Ontario, et Evelyn Harney George est allée au Yukon. En mars, Alisha Julien Reid, Diane Simon et Evelyn Harney George étaient à Fredericton et dans la Première Nation de Saint Mary’s, au Nouveau-Brunswick, ainsi qu’à Millbrook, en Nouvelle-Écosse, pour parler de la pratique sage-femme. Des membres du NACM planifient également se déplacer à Fort McMurray, en Alberta; à Sturgeon Lake, en Saskatchewan; dans la Première Nation M’Chigeeng, en Ontario, et à Kahnawake, au Québec, avant la fin du projet Bringing Birth Back, en juin.